Vivre Sans Gluten

Comment aimer vivre sa vie sans gluten lorsque l’on voyage

Partagez cet Article !
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  

J’apprécie beaucoup ce blog, un super article que j’ai adoré : transformation physique 

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Comment changer ses habitudes alimentaires » organisé par Mathieu du blog Transformation Physique

INTRODUCTION

Lorsque l’on va manger au restaurant avec des amis, eux ne le savent pas forcément, mais pour vous cela peut représenter une certaine épreuve qui sera bien plus difficile que de suivre le régime sans gluten en lui-même.

Rien qu’à voir à l’idée de sortir de chez soi hors de sa zone de confort peut être un sentiment d’angoisse même pour ceux qui sont habitués au régime depuis longtemps.

Sur mon blog je vais vous parler et vous apprendre à :

  • lire des étiquettes
  • faire vos courses
  • pratiquer une cuisine adaptée aux recettes sans gluten 
  • éviter de contaminer aussi ses ustensiles de cuisine  

Tous ces sujets-là je vais les traiter sur mon blog. 😉

Par contre il y a une chose dont je vais parler très peu c’est :

« comment faire quand vous devez manger à l’extérieur avec votre régime sans gluten ? »

C’est vrai que c’est une question assez compliquée dans les restaurants en général il n’y a pas d’étiquette sur les produits.

Vous êtes limitée par les choix proposés sur la carte du menu et pour en rajouter une couche vous n’avez aucune idée de comment la nourriture a été préparée en cuisine et si elle est adaptée à votre régime sans gluten.

Vous ne pouvez pas vivre dans un monde où il n’y a pas de gluten ça c’est un fait et si vous avez une vie sociale vous serez sûrement amené à manger à l’extérieur que ce soit pour : un déjeuner d’affaires, un déjeuner entre collègues ou simplement une sortie avec vos amis.

Mais la question est :

  • « Est-ce que vous êtes prêt à payer 20 € pour un repas qui vous en aurait coûté 6 € à la maison qui en plus serait contaminée par du gluten ? »
  • Est-ce que cela vaut le coup de tomber malade à ce prix ? Et bien hors de question !

Si vous souhaitez ne pas rester le ventre vide, vous allez devoir apprendre à gérer ces situations, sortir au restaurant va vous demander quelques efforts, mais le jeu en vaut la chandelle. 😉

les 5 règles d’or pour une sortie réussie pour manger à l’extérieur

« Imaginons vous êtes invités à la soirée de l’année vous avez mis votre meilleure tenue vous êtes impatient et vous déborder d’énergie pour passer un excellent moment avec vos amis. »

« Vous mourrez de faim vous-vous précipiter donc vers le buffet et là c’est le drame vous vous apercevez que vous ne pouvez rien manger votre énergie s’arrête instantanément et se transforme en déprime, la la panique s’empare de vous, vous allez donc passé la soirée le ventre vide. »

Je vous propose donc dans cet article 5 règles d’or pour réussir vos sorties et ainsi pouvoir manger sans gluten à l’extérieur et ainsi pour vous éviter ce genre de situation gênante.

Adapter ces 5 règles en fonction de votre degré d’intolérance au gluten.

« Les cœliaques doivent être encore plus vigilants ! »

Vous ne devez pas laisser la nourriture gâcher votre soirée grâce à ses conseils vous serez armée pour transformer vos sorties en soirée inoubliable.

1res règles : vous ne devez pas attendre que les autres s’adaptent à votre régime

Votre entreprise organise la soirée annuelle de fin d’année, cette soirée aura lieu dans exactement 3 mois.

Il vous faudra donc gérer l’épreuve du dîner.

Prenez de l’avance et contacter où rencontrer la personne qui s’occupe de l’organisation de cette soirée.

Expliquer vos restrictions alimentaires et soyez le plus précis possible si nécessaire donner le maximum de détails, c’est personnes en charge de l’organisation sont habitués aux personnes qui ont un régime alimentaire spécifique.

Il se peut que la personne qui s’occupe de l’organisation et un petit hochement de tête en s’exclamant :

« Ah, mais du coup vous ne pourrez pas manger les mini burgers n’est-ce pas ? »

Super elle a compris ! vous êtes sauvés ! mais attention soyez vigilant et ne prenez pas cette réponse pour acquit.

Si par exemple vous trouvez sur le buffet des petits fours sans gluten

(je vous préviens que je ne vous vois pas commencer à bousculer tout le monde pour mettre le grappin dessus)

Prenez le temps d’aller remercier la personne qui s’est occupée de l’organisation et qui a bien pris en compte votre demande spéciale la personne qui s’occupe de l’organisation aurait très bien pu ne pas prendre en compte vos demandes, mais elle la gentiment fait.

N’attendez jamais que les autres s’adaptent à votre régime sans gluten il faut que vous compreniez que votre entourage vos amis ne comprennent pas forcément dans les détails le régime sans gluten, ce que vous pouvez manger ou ne pas manger donc ne soyez pas trop dur avec eux.

Ils vont sûrement faire des erreurs, mais cela ne veut pas dire qu’il ne s’intéresse pas à vous ils peuvent avoir compris en gros qu’est-ce que le régime sans gluten.

Mais parfois ils passeront à côté de certains détails exemple :

« Vous êtes chez des amis et une personne va gentiment assaisonner vos sushis de sauce soja alors que celle-ci contient du blé, ne lui en vouliez pas et faites-le lui remarquer gentiment. »

 

2e règle : demander ce que vous allez manger pour le dîner

 

Vous devez anticiper !

« Mais attends c’est plutôt impoli de demander le menu à l’avance non ? »

Et bien je suis d’accord que dans certains cas cela peut l’être par exemple :

« Imaginez que vous êtes invité chez des amis à dîner et que vous hésitez entre leur invitation et c’elle d’un autre couple, vous allez leur répondre : écoute oui on va sûrement venir, mais ça dépend de ce que tu vas faire à dîner du coup qu’est-ce que tu prépares ? »

« J’imagine que vos amis seront un peu vexés par cette réponse ? »

Mon conseil ce serait que vous devez juger le type de soirée à laquelle vous allez être invité pour adapter le discours que vous allez tenir.

Dans certaines soirées un peu officielles, demander le menu peut vous faire black-lister par les organisateurs, vous devez donc ménager les susceptibilités de chacun.

Expliquer tout simplement à votre hôte :

« écouter j’ai un régime alimentaire assez restrictif et je me demandais si vous pouvez me donner le menu prévu pour ce soir que je puisse moi m’organiser en conséquence. »

La plupart du temps les gens vont comprendre et seront à l’écoute de votre problème et accepteront de réfléchir avec vous pour adapter au mieux le repas à vos besoins

3e règle d’or : Faites des stocks de réserves avant de sortir

Ne croyez pas que le monde est parfait que tout est rose et que c’est le monde des bisounours, donc ne vous attendez pas à trouver systématiquement des aliments sans gluten dans un buffet.

Lorsque je vous demande de faire des réserves, c’est pour vous éviter d’être déçu, dans une soirée il se peut que tout ce qu’il y est à manger soit des choses avec du gluten et bien là j’imagine qu’il y a de quoi être énervé.

Vous devez faire des réserves et grignoter chez vous avant de vous rendre à la soirée ainsi vous pourrez allez vous amuser au lieu de faire une fixation sur la nourriture que vous ne pouvez pas mangé.

Lorsque l’on veut passer une bonne soirée, c’est surtout pour profiter :

  • Des amis
  • de l’ambiance
  • la fête
  • et du fun non ?

Et si par miracle vous voyez des tonnes de gourmandise sans gluten au buffet :

Ne commencez pas à vous goinfrer ! attention à la crise de foie !

 

4e règle d’or : Apportez votre propre nourriture à l’événement

Oui je sais ce que vous allez me dire :

« Ce n’est pas très fashion de se trimballer bien habillé avec un sac papier et une box de nourriture sans gluten street-food. »

Attention je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut absolument s’en foutre de l’avis des gens, de la soirée et qu’après tout vous faites ce que vous voulez !

Je sais qu’il y a des codes à respecter quand même on n’est pas chez les animaux.

Ce que je voudrais faire passer comme message c’est que vous pouvez adapter la nourriture que vous préparez et que vous allez manger à la soirée et au thème qui est organisé.

N’imaginez pas que votre hôte va vous maudire sur 10 générations lorsque’ il vous verra apporter votre gamelle avec vos couverts en plastique.

Au contraire, prévenez-le à l’avance ou si vous ne voulez pas le faire expliquez-lui discrètement vos restrictions alimentaires.

Personne ne va vous blâmer et ne vous en voudra d’avoir géré votre nourriture vous-même.

 

5e règle d’or : Tourner sept fois la langue dans votre bouche avant de vous plaindre

OK donc voici là la situation :

« Vous allez vouloir passé un bon moment à votre soirée, vous avez donc passé un peu de temps avec votre hôte et vous lui avez parlé de votre régime sans gluten cette personne a donc accepté d’adapter le menu pour vous. »

Vous arrivez donc à cette soirée et vous ne trouvez que des canapés de pains de mie et du poulet pané.

Que faites-vous ?

  1. je boude et je ne mange rien
  2.  je ne mange rien je boude et je vais me plaindre à mon Hôte
  3.  j’insulte mon hôte je boude je ne mange rien et je dépiaute tous les canapés de pain de mie pour manger leur garniture (ah mince elles sont contaminées de gluten !)  
  4. Vous profitez de la soirée pour vous détendre vous n’avez pas si faim que ça, car vous aviez anticiper et grignoter avant de venir grâce au super conseil du blog de Quentin 😉

 

la bonne réponse était la réponse 4 😉

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

Votez pour cet article

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

 

 

 

 

 

 


Partagez cet Article !
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.